Imprimer ce chapitre

Le principe de l’écran pare-pluie gouverne la conception de la plupart des murs extérieurs dits aussi murs à cavité.  Ce type de mur, lorsqu’il est bien réalisé, empêche efficacement et de façon durable la pénétration de l’eau à l’intérieur du bâtiment.

Sommairement, l’approche du principe de l’écran pare-pluie consiste à installer un parement devant une cavité drainée et doit comprendre les éléments suivants :

  1. un parement extérieur qui réduit au minimum l’entrée de l’eau de pluie;
  2. une lame d’air communiquant avec l’extérieur à l’aide de divers moyens d’écoulement;
  3. une membrane de protection contre l’humidité se trouvant dans la cavité;
  4. un pare-air continu.

 

Le mur-rideau utilise le principe d’écran  pare-pluie à pression équilibrée (ÉPPÉ).

L’approche de l’EPPE est quant à elle, fondée sur l’élimination de la différence de pression d’air exercée de part et d’autre du parement comme force motrice pour la pénétration de l’eau dans l’assemblage de mur extérieur. Pour qu’il y ait un équilibre des pressions, la cavité derrière le parement doit communiquer avec l’environnement extérieur. Afin de réduire les écarts de pression d’air de chaque côté du parement extérieur le plus rapidement possible et d’ainsi limiter la pénétration de la pluie poussée par le vent, on doit compartimenter la cavité horizontalement et verticalement à des volumes divers. Toute installation de mur-rideau doit donc suivre les recommandations du manufacturier puisque la compartimentation des systèmes a fait l’objet de calculs et/ou a été testée.

A. L’écran extérieur est composé des panneaux tympans, de la feuille de verre extérieure des vitrages isolants, des capuchons décoratifs, des plaques à pression, etc. Ces éléments et leurs jonctions peuvent laisser entrer une quantité d’eau réduite dans les cavités intérieures du mur-rideau lors de fortes pluies. Les ouvertures dans le parement doivent être suffisamment grandes pour assurer une égalisation presque immédiate des pressions de part et d’autre du parement et doivent être protégées de façon efficace contre l’entrée directe de l’eau de pluie ou de la neige.

B. La chambre d’égalisation des pressions comprend toute cavité située derrière l’écran extérieur. Ces cavités sont reliées à l’environnement extérieur par des orifices localisés au bas des éléments permettant l’écoulement, le plus directement possible, de l’eau de pluie ou de condensation vers l’extérieur. La cavité localisée derrière les garnitures d’étanchéité externes des vitrages isolants forme une chambre d’égalisation des pressions au périmètre de ceux-ci. Afin d’éviter les mouvements verticaux et latéraux de l’air à l’arrière du parement, la cavité de la chambre d’égalisation doit être cloisonnée.

D.  L’écran pare-air / pare-vapeur est situé du côté intérieur du mur-rideau, dans le plan de l’épaulement du meneau d’aluminium. Cet écran comprend la panne métallique des tympans (en aluminium ou acier galvanisé), le verre intérieur de l’unité isolante, le joint d’étanchéité entre le verre et l’épaulement du meneau ainsi que l’épaulement. Notez que l’espace creux du meneau, situé du côté intérieur de l’enveloppe, contient de l’air conditionné. Les joints mécaniques entre les meneaux horizontaux et verticaux ne sont pas étanches dans la partie intérieure du mur-rideau, mais doivent l’être du côté de la cavité de drainage au périmètre des unités de vitrage.

 

Le pare-air / pare-vapeur du mur-rideau devant être continu sur toute la surface du mur-rideau, toutes les vis le perforant doivent être mastiquées. Il est interdit de fixer aux pannes isolées des éléments extérieurs au mur-rideau, par exemple les matériaux de revêtement intérieur.

Les jonctions du pare-air / pare-vapeur du mur-rideau avec les différents systèmes muraux du bâtiment et au niveau de la toiture doivent aussi être étanches et continues.

 

image 6

Principe de l’écran pare-pluie à pression équilibrée (ÉPPÉ)

Source: CLEB

Comments are closed.