Imprimer ce chapitre

Tous les composants du mur-rideau doivent être compatibles entre eux, de dimension et chimiquement stables dans le temps, afin de maintenir les niveaux de performances requis dans des conditions d’usage normales. Le tout devant être approuvé par un professionnel.

Les garnitures d’étanchéité intérieures et extérieures et autres éléments ne doivent pas subir de retrait dimensionnel ou perte de compressibilité pouvant entraîner une diminution des performances d’étanchéité des assemblages.

Les revêtements de finition doivent résister à l’action physique ou chimique des agents atmosphériques et aux rayons solaires ultraviolets.

Des rupteurs diélectriques doivent empêcher les contacts entre les différents métaux exposés à un milieu humide. Par exemple, on considère qu’un aluminium de qualité exposé aux intempéries peut avoir une durée de vie au-delà de 120 ans.  Par contre, en contact avec le cuivre, il subira une dégradation accélérée par corrosion. Les projets construits en milieux arides (hautement pollué, atmosphère industrielle, marine, etc.), nécessitent aussi de prendre des précautions supplémentaires pour assurer la pérennité des matériaux.

 

Conception permettant la déconstruction :

Lors des activités d’entretien visant le maintien de la performance du système de mur-rideau, pour éviter de devoir remplacer des éléments dont la fin de la durée de vie n’a pas été atteinte, les murs-rideaux doivent être conçus de façon que l’on puisse facilement en remplacer les composantes de façon indépendante et sur place.  Ceci est spécifiquement important en ce qui concerne les unités de vitrage isolant puisque leur durée de vie est presque trois fois moindre que la durée de vie de l’ossature d’aluminium.

 

L’assemblage des composantes du mur-rideau doit donc permettre le démontage des éléments de façon indépendante, et ce, sans occasionner leur bris ou leur déformation ni celui des composantes adjacentes. Les capuchons décoratifs, les plaques à pression, les panneaux de parement, les pannes, les meneaux et autres composantes ne doivent donc pas être finis ou collés à l’aide de dispositifs inaccessibles. Les joints de calfeutrage ou de colle doivent pouvoir être coupés et enlevés aisément. Les  fixations mécaniques dissimulées doivent être accessibles facilement.

Comments are closed.