Imprimer ce chapitre

Dispositif d’ancrage

Les membrures verticales sont normalement celles qui prennent la charge et sont donc continues, les horizontaux sont par le même fait interrompus.  Ce sont donc les verticaux qui recevront la préparation pour les ancrages. Il faut prévoir la préparation pour les ancrages de type fixe (qui reprennent les charges mortes et vives) et les ancrages mobiles (qui reprennent les charges vives seulement) selon les prescriptions des dessins ou les nécessités du projet.

 

 

 

image-2-1image-1-1

 

Toutes ces informations doivent être confirmées par un professionnel.

image-3-1

 

Exemples de dispositif d’ancrage à la structure

 

 

 

image 4

Mur-rideau à ossature : répartition des charges et gestion des mouvements

 

 

Membrure (Profilé)

La dimension des membrures d’un mur-rideau en aluminium doit être déterminée en utilisant les tableaux de charges de vent et autres outils fournis par les différents manufacturiers et/ou être calculée par un ingénieur certifié.

 

image 6

Section d’une membrure

Source:

 

Plaque à pression

Les plaques à pression doivent retenir les panneaux sans subir de déformation, de poinçonnement ou fissuration. L’épaisseur de l’aluminium ou d’autres matériaux, de même que l’espacement des vis et la disposition des trous de drainage doivent faire l’objet de calculs par les professionnels selon les conditions (bâtiment en hauteur, station de métro, etc.) et les pressions s’exerçant sur l’enveloppe.

Elles doivent procurer en tout temps un support structural adéquat et une compression constante des garnitures, afin d’obtenir une étanchéité continue.

Les vis sont généralement en acier inoxydable 304 ou en acier cadmié et il faut suivre les recommandations du manufacturier quant à l’espacement entre celles-ci.

La rencontre des plaques doit être scellée et étanche.
Capots décoratifs

Les capots décoratifs standards sont généralement en aluminium extrudé d’alliage 6063-T5.

Ils doivent s’enclencher fermement sur les plaques à pression. Ils doivent pouvoir être démontés et réinstallés tout en conservant un bon enclenchement sur les plaques à pression.

Les capots en cuivre doivent être munis d’un séparateur diélectrique pour éviter tout contact avec l’aluminium, ou s’enclencher sur une plaque à pression en matériau non métallique (par exemple en fibre de verre).

Comments are closed.